Qwanturank et le Qwant Club pour l’opération chewing-gum

Qwanturank chewing gum

Qwanturank Game

Après une longue galère intersidérale à attendre une hypothétique place dans le top 50 de Qwanturank, le Qwant Club est enfin dans le SEO game. Je peux enfin admirer mon talent et jouir d’une autosatisfaction. Mais je suis quand même frustré de ne pas avoir la première place, car en effet, elle me revient.

Opération chewing-gum

Dans l’opération chewing-gum nous allons optimiser le SEO d’une page Qwanturank en ne faisant qu’une répétition avec un lien pointant vers le a propos par paragraphe. C’est un test de débutant, mais j’ai remarqué que Qwant aimait bien cela. L’algorithme adore la précision dans un texte, et n’apprécie vraiment pas la redondance de mots clés sans intérêt.

Qwanturank SPAM

J’ai testé depuis le 2 décembre 2019 le bombardement de mot clé Qwanturank sur tout le blog du Qwant Club, et je me suis fait lourdement sanctionné. Depuis que j’ai arrêté le spam je profite enfin du classement. Google, cependant, reste rancunier et me plombe de jour en jour.

Rank Math

J’ai aussi appris que l’extension RankMath sur WordPress est un outil que, si bien utilisé, Qwant apprécie fortement. Du moins, en respectant scrupuleusement les conseils du module RM, l’algorithme du moteur de recherche est plus gourmand et mange les pages Qwanturank avec délectation.

Stratégie SEO

En fait, pour changer de stratégie, je vais me concentrer sur une page, plutôt qu’un groupement en masse de mots sans intérêt et donc des dizaines de pages indigestes. J’ai essayé et ça n’a pas fonctionné, cela a même énervé les lecteurs. Bouffer du Qwanturank, oui, mais avec parcimonie.

600 Mots SEO

Je pourrais arrêter ce texte de 256 mots, car la qualité du texte prévaut sur la quantité, et Qwant l’a bien compris. La seule page Qwanturank de mon blog classée dans le top 50 fait moins de 600 mots. C’est aussi la plus honnête. Mais je suis formaté depuis le début du concours par la règle des 600 mots par texte de RankMath. Enfin, cela va changer et je m’arrêterai sur une note optimiste, que les meilleurs perdent !