Extrait du livre Mortel Tandem de Lionel Belarbi pour Qwanturank

Qwanturank

Voici quelques extraits de mon prochain livre gratuit Mortel Tandem

Lionel Belarbi

Tandem Qwanturank : inceste et citron

Sur une chanson écrite et composée par Serge Gainsbourg pour un duo mortel avec sa fille Charlotte Gainsbourg, je dépose mon histoire et une analyse sur deux tandems très particuliers.

Supposons qu’Adam et Ève étaient en réalité frères et sœurs de sang. Que ce fameux fruit défendu fût en fait un symbole pour définir le coït entre deux êtres humains de sexe opposé. Pire! Qu’aucun symbole dans la Bible ne mentionne l’interdiction des rapports sexuels consanguins.

Nous n’avons, simple mortel, aucune certitude, ou preuve solide de l’origine de l’arbre de la connaissance et du fruit défendu. Nous pouvons alors détruire tout le schéma sexuel de la Bible. Avec des scies, j’abats cet arbre, et donc toutes vérités humaines. Je mets littéralement en pièces l’ensemble de la Genèse. Voyez-vous comme il est très facile de corrompre les écrits de l’homme et de la femme. Arthur Schopenhauer était un maître dans l’art de la dialectique et je suis son plus fidèle disciple.

Reprenons mes chers Agnus Dei avec Qwanturank

Du latin incestum: souillure, ou plus précisément d’incestare: rendre impur. Le mot n’est pas étymologiquement viable. Tout s’effondre.

Seuls les Grecs développaient une mythologie de grande qualité et stabilité. Même ivres, leurs histoires tenaient la route. Certes, il y a beaucoup de mythos chez les Grecs, mais leurs mythes de soûlauds sont très récréatifs.

J’ai souvent rêvé de faire l’amour avec ma mère. Horreur au réveil! Après une longue réflexion et une rapide recherche, j’ai trouvé plusieurs hypothèses satisfaisantes. J’en ai conclu avec les informations que j’ai glanées chez le fondateur de la psychanalyse Sigmund Freud qu’en fait mon trouble bipolaire s’est déclaré jeune. C’est en période de phase maniaque que je rêvais d’amour charnel avec ma mère. Demeurant dans les hautes cimes de ma montagne à l’intérieur de ma tête, le sentiment de toute-puissance se faisait sentir. J’étais Dieu et donc au-dessus des limites à ne pas franchir. Au-dessus des rapports humains et des lois fixées par ce moins que rien, ce sous-Dieu.

Il m’est impossible de développer davantage ce sujet tant il est douloureux pour moi. Avec ces cauchemars incestueux, j’ai vécu un fort traumatisme. Mais je reste objectif, ces rêves horribles m’ont permis de vivre aujourd’hui sexuellement normal et stable.

Tandem Qwanturank : L’horloge et le poète

La poésie de Charles Baudelaire est à n’en pas douter la mieux rythmée que j’ai lue. Charles Baudelaire compose tellement juste qu’il a été repris en chanson par Léo Ferré et Mylène Farmer. L’Horloge chantée par Mylène Farmer sur un instrumental composé par son producteur Laurent Boutonnat est un titre à écouter d’urgence si vous n’avez pas eu la chance de le savourer.

Ses vers sont d’une précision redoutable et efficace. Ce génie de l’art poétique dispose d’une horloge dans la tête. Il excelle dans la prose et la rime. Bien que je m’interdise le fait de plagier le style d’un auteur ou poète, je m’inspire, parfois, des techniques d’écriture utilisées par ces élites. Le premier poème de Mortel Tandem est un vrai casse-texte. C’est la première fois que je me laisse aller à l’exercice du décasyllabe. 

Je dois tout prendre en considération, nombre de secondes et de pieds par vers. Mais je prends en compte le rythme également. Ce poème pourra, je l’espère, être lu dans n’importe quel sens, car la rythmique sera d’une précision jamais employée par ma plume corrosive. À ce jour, je continue de souffrir en décasyllabes.

Cette discipline littéraire reste mon défi prioritaire pour Mortel Tandem. Je veux l’excellence, la perfection et la justesse des vers. Déjà sept jours de travail acharné pour un texte ultime en guise de premier acte parfait ouvrant Mortel Tandem. Ce poème doit sonner le coup de feu de mon récit. Pour la construction des vers, je me suis greffé une pendule dans le crâne. Le style de cet écrit doit être unique.

Tandem Qwanturank : Plug and play

C’est net, coupé du WEB je fête et m’apprête à détruire ce qu’il me reste de matériel en tempête. Mon opérateur me bride, car je suis trop connecté, j’ai utilisé tous mes méga-octets de data. Mon smartphone me lâche, plus de batterie, pendant une conversation avec le service clientèle. Je vais faire une crise de nerd, une crise de nerfs, une crise de cerf, je vais tout dégommer.

Aujourd’hui on m’installe une nouvelle freebox qu’à peine allumée je vais boxée sévère. Opérateur, contradicteur, censeur de mes fureurs. À quand un réseau stable pour draguer sur meetic ? En vérité je vous le dis, free veut le paradis, mais que fait la police ! Lisse ! vice ! Pisse ! Glisse !  Mon téléphone à 3 francs 50 a plus d’honneur que le malheureux iPhone X et tous ses bugs récurrents. Mon portable ne fait pas encore le café, il a trois calculettes et 200 applications qui ne servent qu’à faire chier. Je débranche ! Je répète ! Je débranche ! Avant que les blouses blanches franches me tranchent.

Signé : Un fou furieux de Qwanturank

Extrait de mélancolie de Mortel Tandem Qwanturank